Syndicat SUD

Collectivités Territoriales des Landes

Get Adobe Flash player

  Syndiquez-vous à SUD : Solidaires, Unitaires, Démocratiques.

 

 Evaluation, avancement de grade, promotion interne, rémunération, formation,   carrière, harcèlement, congés, mobilité, aide sociale, ou tout autre problème   professionnel,... 

 

Passez nous voir : 

Maison des syndicats - 1er étage - 97, place de la caserne Bosquet 40000 MONT-DE-MARSAN

sur rendez-vous au 05.47.87.28.73 ou 06.11.75.89.40. par mail : sudct.landes@gmail.com

UNE MAUVAISE « VALLS » POUR LA TERRITORIALE!

Le discours de politique générale du premier ministre a confirmé ce que nous craignions: La fonction publique, et particulièrement la Territoriale, les services publics et la santé seront sacrifiés sur l’autel de l’austérité.

Dans le cadre affiché de la recherche de 50 milliards de réduction des « dépenses » publiques, annoncer 19 milliards pour la Fonction Publique d’État, 10 milliards pour les collectivités territoriales et 10 milliards pour le secteur de la santé, c’est le signe d’une mauvaise « Valls » à 4 temps qui fragilise encore plus des secteurs pourtant nécessaires à la cohésion sociale.

Ce discours valide donc :

•  La poursuite des attaques sur le salaire des fonctionnaires (gel du point d’indice, menace sur les avancements etc.)

•  La poursuite des suppressions de postes

•  La fragilisation toujours accentuée sur les services de santé et sur la sécurité sociale

•  Les menaces sur la fonction publique territoriale

En effet ce discours, en cohérence avec les projets de métropolisation, dresse un avenir inquiétant pour les agents des collectivités territoriales avec l’annonce de la réduction du nombre de Régions dès 2017, la disparition des Départements en 2021 et la fin annoncée de la clause de compétence générale.

Des annonces budgétaires régressives seront faites dans les jours qui suivent…

Ce discours confirme la politique d’austérité pour les agents de la fonction publique, il va à l’encontre de l’intérêt général en mettant en cause les services de proximité chers aux usagers. Par ces attaques le gouvernement n’a qu’un but nous faire payer la crise, financer les cadeaux aux patrons et au capital au détriment des services publics et de la protection sociale.

Il est vraiment temps que les agents de la fonction publique, dans l’unité la plus large, prennent le chemin de la mobilisation pour l’avenir même des services publics, de nos emplois et nos statuts.

SUD CT / SOLIDAIRES FONCTIONS PUBLIQUES APPELLE À CONSTRUIRE UNE GRANDE JOURNÉE INTERSYNDICALE FONCTIONS PUBLIQUES DE GRÈVE ET DE MANIFESTATION LE 15 MAI PROCHAIN.

Le 15 avril 2014

C'est votre existence qui est en jeu !

caricatureLe gouvernement HOLLANDE / VALLS signe l'arrêt de mort de la fonction publique en général, et de la fonction publique territoriale en particulier, sous les ordres du capital : 50 milliards volés aux ménages et aux fonctionnaires pour enrichir le patronat.
La fusion des régions, la suppression des départements, la métropolisation c'est la disparition des services publics de proximité ( poste, maternité, hôpital...)
L'austérité qui s'abat sur nous programme la fin de toute vie sociale associative et culturelle dans nos territoires et villages. ( festivals, sports etc.) C'est la disparition de milliers de postes dans la territoriale, l'explosion du taux de chômage, l'augmentation des travailleurs pauvres et la dégradation du tissu économique et social.

Face à la violence de ces attaques, notre mobilisation est une défense légitime.

Toutes et tous dans la rue le 15 mai,
imposons une autre politique.

Elections Municipales 2014 -Communiqué de SOLIDAIRES-SUD-CT 40

C'est pas moi, c'est l'autre.....au royaume des aveugles, les borgnes ne sont ils pas Rois ? La claque des Municipales 2014 dans notre département prend un relief particulier, notre mouvement syndical a pourtant tiré la sonnette d'alarme à plusieurs reprises, mais voilà nous n'étions pas assez représentatifs pour la direction du Parti socialiste Landais....Un déni en quelque sorte, bien qu'étant sur le terrain tout au long de l'année, aucune réponse à nos courriers, aucun écho face aux alertes de toute nature que nous avons remontées à partir de la base....Bizarre, le constat sélectif du Président du Conseil Général des Landes...SUD-CT 40 pourtant a rappelé au 1er secrétaire fédéral du PS que le compte n'y était pas dans notre département pour une gauche de transformation, optant pour des solutions nouvelles dans le sens de l'intérêt général, et non un PS d'accompagnement …en faveur du Medef.

Dans les Landes , il est indispensable d'ouvrir de nouvelles voies en renouant avec la base qui veut réellement faire bouger les lignes. Les Landais viennent de dire STOP aux vieilles solutions et vieilles recettes en marquant leur frustration certes par rapport à la politique menée par le gouvernement mais pas seulement, car au niveau départemental, il y a une réelle incapacité à prendre conscience de l'urgence à faire émerger de nouvelles solidarités.

RENDEZ VOUS AUX PROCHAINES ELECTIONS PROFESSIONNELLES AU CDG EN 2014

Les objectifs de SUD CT 40

Construire un syndicalisme d'action dans les Landes, notamment pour la défense des Intérêts des Collègues travaillant dans les Communes rurales et moyennes :
La lutte contre la précarité et le chômage par : la titularisation des non-titulaires, la transformation des emplois précaires en véritables emplois statutaires à temps complets,
La défense et la promotion du service public en luttant :   contre toute forme de privatisation et de démantèlement des services,  pour un fonctionnement transparent et démocratique qui garantit l'expression des salariés et donne aux usagers le pouvoir de peser sur ses choix,
Le maintien et l'amélioration du pouvoir d'achat par :  la garantie d'un revenu décent pour tous,  l'harmonisation et l'intégration des primes dans le salaire, la rédaction des écarts hiérarchiques,  l'augmentation des bas et moyens salaires pour rattraper les pertes de pouvoir d'achat accumulées, le principe d'augmentation en points et non en pourcentage, l'indexation des salaires sur le coût de la vie.
La défense, le respect et l'amélioration du statut : en s'opposant à tous les emplois qui dérogent au statut (contractuel, non-titulaires, emplois aidés,...),  par la reconnaissance statutaire de tous les métiers,  pour des carrières linéaires (suppression de quotas d'avancement pour tous les cadres d'emplois).
Le maintien d'une protection sociale égalitaire et de haut niveau : par une contribution réellement assise sur l'ensemble des revenus du travail et du capital et par la création d'emplois (un million d'emplois c'est 10 milliards d'euros de cotisations en plus),  en s'attaquant aux bénéfices des laboratoires pharmaceutiques, en s'opposant à toute tentative de privatisation, en défendant le système des retraites par répartition et notre régime CNRACL, en luttant pour l'abrogation des mesures Balladur / Fillon/Hollande et un autre financement des retraites, en s'opposant à la mise en place des fonds de pension.
Construire un syndicalisme de terrain :
Un syndicalisme à l'écoute des préoccupations de ses adhérents, des salariés et qui prend en compte leurs attentes individuelles et collectives.
Un syndicalisme capable de comprendre les problèmes d'identité professionnelle de chacun afin de peser sur leurs qualifications et le contenu de leur travail.
Un syndicalisme animé par une volonté :  d'unité avec les autres organisations, sans laquelle rien ne peut se construire, de solidarité avec toutes les catégories de personnels, quel que soit leur statut : titulaire, contractuel, emplois aidés (CES, CEC, Emplois Jeunes).

Transformer une société injuste VOTEZ SUD-CT