Syndicat SUD

Collectivités Territoriales des Landes

Get Adobe Flash player

  Syndiquez-vous à SUD : Solidaires, Unitaires, Démocratiques.

 

 Evaluation, avancement de grade, promotion interne, rémunération, formation,   carrière, harcèlement, congés, mobilité, aide sociale, ou tout autre problème   professionnel,... 

 

Passez nous voir : 

Maison des syndicats - 1er étage - 97, place de la caserne Bosquet 40000 MONT-DE-MARSAN

sur rendez-vous au 05.47.87.28.73 ou 06.11.75.89.40. par mail : sudct.landes@gmail.com

CdC du Pays de Villeneuve en Armagnac Landais........CQFD.

Inquiétudes légitimes ! 

OYÉ ! OYÉ !

 

Braves « gens en dessous de la hiérarchie », « gens » de la hiérarchie », et de la  « hiérarchie intermédiaire »
(ouf nous n’avons oublié personne ?)

SOYEZ INFORMES

ENTENDEZ LE DEMENTI DE SUD CT

POUR QUE CE SOIT BIEN CLAIR POUR TOUT LE MONDE !!!!

 

Des agents inquiets ont fait remonter au syndicat SUD CT des informations relayées par des élus faisant « état de mise sous tutelle préfectorale de la Communauté de Communes du Pays de Villeneuve en Armagnac Landais » et de  « transfert des agents vers l’AGLO du Marsan ».  
 
Notre syndicat ne pouvait pas rester inactif devant de telles allégations, nous avons donc interpellé le représentant de l’Etat dans un courrier du 15 décembre 2017. Monsieur le Préfet nous a répondu par courrier du 03 janvier 2018.
Il n’a jamais été question d’une mise sous tutelle. Une situation conflictuelle à elle seule et quelle qu’elle soit ne peut faire l’objet d’une mise sous tutelle.
Quant au transfert des agents, il ne s’appuie sur aucun élément tangible et ne correspond donc pas à une réalité administrative et institutionnelle locale.
 
Nous dénonçons cette manipulation de l’opinion.

 

ARRETONS LES MENSONGES !!!!

Il n’y a pas de Mise sous tutelle préfectorale  …

Il n’y a pas de transfert des agents vers l’Agglo du Marsan……

 

Monsieur le Président de la Communauté de Communes

du Pays de Villeneuve en Armagnac Landais,

nous ne pouvons tolérer de telles méthodes,

 

Monsieur le Président entendez vos agents,

 

Monsieur le Président rétablissons le dialogue social !

 

  

Le quotidien des Agents de la CdC du pays de Villeneuve en Armagnac Landais

Depuis l’ouverture de la structure Multi Accueil, le 1er janvier 2017, le syndicat Sud CT Landes est de plus en plus sollicité par des agents confrontés à des situations de travail devenues insupportables. Ces situations de mal-être, voire de souffrance au travail sont multiformes et d’origines diverses. Elles touchent la plupart des services Enfance Jeunesse ainsi que le service Administratif de la Communauté de Communes du Pays de Villeneuve en Armagnac Landais quelque soit le niveau hiérarchique. Les témoignages sont suffisamment alarmants pour que le syndicat Sud CT Landes tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme !!!

Dès 2014, le syndicat Sud CT Landes, conscient que des méthodes de management créaient des situations anormales et inacceptables, avait alerté le Président de la Communauté de Communes.

Le syndicat Sud CT Landes a demandé à être reçu par le Président, dans le but de : 

  • savoir s’il était au courant de ces situations et dans l’affirmative jusqu’à quand les laisserait-il perdurer ?,
  • voir les mesures de prévention qu’il appliquerait,
  • faire partager notre analyse. 

Le syndicat Sud CT Landes regrette l’absence de prise en compte de ses multiples alertes. Aucune mesure de prévention n’a été mise en place pour lutter contre l’absentéisme du à ces nombreux congés maladie. 

Le syndicat Sud CT Landes s’interroge sur les compétences managériales du responsable des structures du service Enfance Jeunesse. En effet, ces pratiques favorisent le stress au travail : les agents embauchent avec la « boule au ventre » et sont épuisés psychiquement.

Les agents qui ont perdu leur autonomie dans leur travail, ne peuvent exprimer librement leur compétence professionnelle sans que des pressions, des contrôles permanents ne viennent altérer leur santé morale. 

Les comptes-rendus des Conseils Communautaires nous démontrent malheureusement que les problèmes de fonctionnement des différentes structures intercommunales ainsi que le mal être de ses agents ne sont pas des points prioritaires ! 

2017, année pourtant très éprouvante pour les agents. 

L’ouverture au 1er janvier 2017 d’une nouvelle structure a précipité les agents dans un désarroi et un mal-être encore plus profond. En effet, ce changement organisationnel a été le déclenchement d’une multitude de congés maladie : pas de réunion, très peu d’informations, aucune possibilité de s’exprimer sur ce changement de lieu et d’équipe. Ces dégradations dans les relations ont exposé les agents à la violence psychologique au travail. 

Le Président a soupçonné les agents de refuser la « nouveauté » et de ne pas coopérer. Mais leur mal-être, leurs attitudes n’expriment-ils pas une réelle souffrance due à l’organisation et le management du responsable du service Enfance Jeunesse ? 

Le Président pense-t-il toujours que ces nombreux congés de maladie sont des « arrêts de complaisance » ? Le Président ne devrait-il pas s’interroger sur la saisine importante faite par les agents de la Communauté de Communes auprès des services de la Médecine de Prévention ? 

Comme Macron et Fillon, le Président et les élus de la Communauté de Communes suspectent-ils les agents de profiter du système de santé ? Ces raisonnements simplistes perdurent dans le mythe du fonctionnaire fainéant !!!   

Mais toujours pas de réelles prises en compte de la dégradation des conditions de travail et de la souffrance au travail ! 

Le syndicat Sud CT Landes attend toujours une réaction de la part du Président, et notamment de réelles mesures de prévention et de protection des agents. 

Le syndicat Sud CT Landes a alerté et a dénoncé la situation dégradée des agents de la Communauté de Communes aux élus du Conseil Communautaire. 

Le Syndicat Sud CT Landes a dénoncé la non application de la réglementation, la souffrance au travail, les attaques diffamatoires à l’encontre d’une représentante du personnel et de notre syndicat, la non-communication de documents qui a donné lieu à une saisine auprès de la CADA ! 

Et rien, toujours rien ! 

Lire la suite : Le quotidien des Agents de la CdC du pays de Villeneuve en Armagnac Landais

Petits Esberits, CdC du Pays de Villeneuve en Armagnac Landais... et SUD !

CONTRAINT, LE PRESIDENT RENONCE

A LA NOUVELLE ORGANISATION DU TRAVAIL

 

2014 :

La Communauté de Communes du Pays de Villeneuve en Armagnac Landais a pris la compétence "Petite Enfance, Enfance et Jeunesse".

2016 :

Transfert du personnel de l'association "Lous Petits Esberits"  à la Communauté de Communes du Pays de Villeneuve en Armagnac Landais.

BIENVENUE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE ! OU 

 

Février 2016, les agents des structures multi-accueils sont convoqués individuellement au mépris du statut afin de leur imposer une nouvelle organisation du travail.

Dans le cadre d'une politique du "diviser pour mieux régner", les équipes devaient être éclatées (pour des raisons multiples et diverses, notamment trop bonne entente entre les agents..). 

Ces nouvelles méthodes de travail ne pouvaient que nuire aux enfants, à la cohésion d'une équipe et donc, au Service Public !

Ces décisions n'ont pas trouvés écho favorable auprès des agents.

  

Les agents interpellent SUD,

SUD reçoit des agents inquiets, stressés et dans l'incompréhension d'un tel changement, 

SUD a dénoncé cette méthode de management pyramidal (clivage des agents et des équipes),

SUD a dénoncé également la souffrance au travail.

 

SUD A OBTENU LE RETRAIT DE CETTE ORGANISATION !

SUD A OBTENU UNE REELLE COORDINATION FUTURE ENTRE LES SERVICES  

AVEC UNE CONCERTATION COLLECTIVE ET NON INDIVIDUELLE !

Ci-dessous article paru dans le journal de la Fédération des syndicats Sud des collectivités territoriales

article fédération sud sur travail de sud ct 40