Syndicat SUD

Collectivités Territoriales des Landes

Get Adobe Flash player

  Syndiquez-vous à SUD : Solidaires, Unitaires, Démocratiques.

 

 Evaluation, avancement de grade, promotion interne, rémunération, formation,   carrière, harcèlement, congés, mobilité, aide sociale, ou tout autre problème   professionnel,... 

 

Passez nous voir : 

Maison des syndicats - 1er étage - 97, place de la caserne Bosquet 40000 MONT-DE-MARSAN

sur rendez-vous au 05.47.87.28.73 ou 06.11.75.89.40. par mail : sudct.landes@gmail.com

Appel à manifester le 11 avril 2019 avec les Retraité.es

 

 

LE PRINTEMPS DES RETRAITE.ES

dans la rue le Jeudi 11 avril 2019

Place du Gl de Gaulle(Théâtre) à Mont de Marsan à 14H30

 

Un gouvernement sourd... dingue !!! - Dingue de dons aux plus riches

 

Dès son arrivée à la présidence M. Macron a attaqué les retraité.es.

Gel des pensions pour 2018 – Augmentation de 25% de la CSG...

 

Nous revendiquons

La suppression de la hausse de la CSG et des exonérations de cotisations sociales

la revalorisation de toutes les pensions - Indexation sur la hausse des prix

Le maintien et l'amélioration des pensions de réversion

La prise en charge à 100%, par la SS, de la perte d'autonomie

 

De l'argent il y en a

Nous demandons

Le rétablissement de l'ISF - L'imposition des dividendes – la fin du CICE

Le rétablissement de l'exit taxe – la lutte contre la fraude fiscale

 

Alors tous ensemble, dans la rue le Jeudi 11 avril 2019

Place du Gl de Gaulle(Théâtre) à Mont de Marsan à 14H30

 

Tract à télécharger et à diffuser largement, cliquez dessus,

Grève et manifestation du 19 mars 2019

Il y a tout juste une semaine les drapeaux bleus de Sud flottaient lors de la manifestation montoise. 
Merci à toutes celles et ceux qui ont pu se joindre à nous. 
Un petit échantillon, avec ces 2 photos, de notre présence devant la Préfecture des Landes.
Crédit photo : Claire Burckel - Sud-Ouest 

  

 

 

 Préavis de grève, cliquez ici

  Tract version pdf, cliquez ici 

Grève et manifestation du 9 octobre 2018 dans les Landes

Le syndicat SUD des Collectivités Territoriales des Landes

appelle les salariés du privé et du public à la grève le 9 octobre

et aux deux rassemblements prévus à Mont-de-Marsan :

- 14h30 : Rassemblement au rond-point route de Grenade sur l'Adour,

- 16h00 : Rassemblement devant la Préfecture (audience auprès du Préfet des Landes).

Communiqué de Presse de Solidaires Landes

Préavis de grève


CONTRE LEUR MONDE

ENSEMBLE DES LE 9 OCTOBRE !

MACRON N'EN VEUT PAS, MAIS A SUD CT SI !

 

 

Macron ne veut pas que l'environnement soit une urgence vitale. Après nous le déluge !

Macron ne veut pas que les étudiant-es aient assez de professeurs en supprimant 2600 postes à l'Education, tout en créant Parcoursup qui laisse des milliers d'étudiant-es sur le carreau. Manquerait plus que les jeunes des milieux populaires accèdent à la réussite scolaire !

Macron ne veut pas que les femmes aient les mêmes droits que les hommes en termes d'égalité professionnelle. La division des salarié-es est une aubaine pour les employeurs !

Macron ne veut pas que les personnes âgées soient accueillies décemment dans les EPHAD et que les personnels des établissements aient de bonnes conditions de travail.

Macron ne veut pas que les travailleurs-euses arrivent à la retraite à 60 ans avec une pension... en augmentant la CSG, il pioche allègrement dans la retraite des vieilles et des vieux. Baisser les retraites et augmenter la durée des cotisations, c'est une aubaine pour les patrons et leurs profits !

Macron ne veut pas que les travailleurs-euses puissent avoir des droits collectifs et un esprit de solidarité : rémunération, primes, évaluation, contrats précaires, assurance chômage, prud'hommes, CSE, droit du travail... tout est mis en place pour individualiser le rapport des travailleurs-euses à leur carrière. Diviser pour mieux contrôler !

Macron ne veut pas de Services Publics et d'agent-es pour les faire vivre : supprimer ces profiteurs qui coûtent trop cher, qui ne travaillent pas assez, sont trop malades et empêchent le secteur privé de faire des bénéfices, ce sera faire oeuvre de salubrité publique grâce à CAP 22 !

Macron veut des riches ! Pour préserver les profits de ses ami-es patron-es et actionnaire, il perpétue les politiques qui enrichissent les riches et appauvrissent les pauvres, remettant en cause le principe même de Solidarité, cassant le droit du travail, les protections sociales et notre système de santé, réprimant sans retenue toutes les résistances.

ET CA NOUS ON N'EN VEUT PAS, MAIS ALORS DU TOUT !

Alors, dans chaque entreprise, dans chaque administration, sur les lieux d'études, dans les lieux de vie, ensemble le 9 octobre, il est grand temps de nous faire entendre !

Mais la journée de mobilisation du 9 octobre ne suffira pas à arrêter les politiques antisociales de Marcron.

Pour gagner une autre redistribution des richesses et pour décider de la société dans laquelle nous voulons vivre, il faut être tous et toutes ensemble dans la durée. Salarié-es du public et du privé, étudiant-es, chômeurs-euses, retraité-es, sans logements, sans papiers, sans droits... il faut, dès aujourd'hui, nous associer, soutenir et développer tous les secteurs en lutte à l'image des cheminot-es, des postier-es, des Ford, des MacDo, des soignant-es, des retraité-es, des étudiant-es, des précaires et des uber, des migrants-es...

FAISONS TOMBER LE GOUVERNEMENT MACRON,

GOUVERNEMENT DES RICHES POUR LES RICHES. 


POUR NOS VIES,

PAS LEURS PROFITS

ENSEMBLE DES LE 9 OCTOBRE !

MACRON N'EN VEUT PAS, MAIS A SUD CT SI !

 

A SUD CT, on veut immédiatement le déploiement d'une politique environnementale durable et contraignante, la modération énergétique, les transports collectifs de qualité, le "zéro phyto", des énergies durables à la place du tout nucléaire, qu'on réfléchisse à la fin d'une société capitalisme, consumériste et polluante.

A SUD CT, on veut immédiatement la création des postes nécessaires à l'accompagnement des enfants porteurs de handicaps, en difficulté scolaire, l'abrogation de Parcoursup ; une éducation gratuite, laïque, critique et populaire.

A SUD CT, on veut immédiatement l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes par le rattrapage immédiat des écarts salariaux, de promotion sociale et de retraite ; par la reconnaissance des congés parentaux  comme du temps de travail actif, la sanction immédiate des employeurs ne respectant pas l'égalité stricte.

A SUD CT, on veut immédiatement l'arrêt du projet de réforme des retraites ; la (re)mise en place du départ à 60 ans (55 pour les catégories actives) à taux plein pour toutes et tous, des pensions à 1700 euros net minimum, une véritable politique de prise en charge de la dépendance.

A SUD CT, on veut immédiatement la réduction du temps de travail à 32h vers 28h sans perte de revenus, l'abrogation des "lois travail", l'augmentation des traitements de 300 euros et à 1700 euros net minimum,

A SUD CT, on veut immédiatement que soient stoppés ou interdits les licenciements et suppressions de postes, tous les projets antisociaux que ce gouvernement projette telles la réforme de la SNCF ou CAP 22,

A SUD CT, on veut immédiatement la création des postes nécessaires au bon fonctionnement des services publics dans les écoles, les hôpitaux, les EHPAD, les collectivités territoriales... ; maintien du statut qui nous protège, le déroulement de nos carrières sans entraves

ET CA MACRON N'EN VEUT PAS, MAIS ALORS PAS DU TOUT !

A SUD CT, on refuse le projet macronien qui consiste à préserver les profits de ses ami-es patron-es et actionnaires en perpétuant les politiques qui enrichissent les riches et appauvrissent les pauvres, remettant en cause le principe même de Solidarité, cassant le droit au travail, les protections sociales et notre système de santé, réprimant sans retenue toutes les résistances.

Alors, dans chaque entreprise, dans chaque administration, sur les lieux d'études, dans les lieux de vie, ensemble le 9 octobre, il est grand temps de nous faire entendre !

Mais la journée de mobilisation du 9 octobre ne suffira pas à arrêter les politiques antisociales de Macron.

Pour gagner une autre redistribution des richesses et pour décider de la société dans laquelle nous voulons vivre, il faut être tous et toutes ensemble, dans la durée.

Salarié-es du public et du privé, étudiant-es, chômeur-euses, retraité-es, sans logements, sans papiers, sans droits... il faut, dès aujourd'hui, nous associer, soutenir et développer tous les secteurs en lutte à l'image des cheminot-es, des postier-es, des Ford, des MacDo, des soignant-es, des retraité-es, des étudiant-es, des précaires et des uber, des migrants-es...

FAISONS TOMBER LE GOUVERNEMENT MACRON,

GOUVERNEMENT DES RICHES POUR LES RICHES.